top of page

L'Ocean Viking se noie encore sous la misère

Dernière mise à jour : 15 nov. 2022

On se demande quand est-ce que tombera la goutte d'eau de trop pour l'Union européenne concernant la situation désastreuse de ces interminables sauvetages en Mer Méditerranée.

Combien de vague faudra-t-il encore supporter pour que le respect du droit d'asile sorte enfin la tête de l'eau ?


Le 26 Août dernier, l'Océan Viking est encore venu au secours de 270 "migrants", le dernier sauvetage en date a eu lieu la semaine dernière : 234 vies dont 57 enfants avec toujours autant de difficultés pour faire valoir le droit d'asile et accoster en terres pacifiques.


Alors, face à la misère, l'indifférence continue donc toujours de s'échouer sur des littoraux de méfiances, noyant ainsi encore et encore les droits humains au plus profond des abysses de la défiance.


L'Union européenne mène les réfugiés en bateau : et c'est mauvais jeu de mot


Lorsque l'Ocean Viking sauve des vies en mer Méditerranée, les pays (soit disant terre d'accueil et respectueux du droit d'asile) se lancent la patate chaude indéfiniment pour que le bateau ne jette surtout pas l'ancre sur leurs côtes.


Digne d'un jeu d'École maternelle ( qui pour des représentants d'État semble bien puéril ), chacun se dédouane donc chacun à son tour de ses responsabilités sans aucune honte en mettant la tête sous l'eau. Il s'agit pourtant ici de la vie de centaines de personnes : 234 vies plus précisément dont celle de 57 enfants qui auraient pu être nos parents, nos enfants, notre famille.


Alors que le bateau humanitaire errait en mer depuis trois semaines, la France a enfin accepté qu'il accoste à Toulon ce samedi 12 novembre.


Félicitation et honte sont sur un bateau, félicitation tombe à l'eau. Qui reste-t-il ?


L'union européenne met la tête sous l'eau

Combien faudra t-il encore de gros titres relatant l'intervention de "l'Ocean Viking" pour que les conditions des réfugiés soient enfin traités ; combien de morts sur la conscience l'union européenne encaissera-t-elle avant de se décider à appliquer le respect au droit d'asile ?






2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page